fbpx

Comment créer une formation interactive ?

Créer des formations interactives, rythmées par des méthodes et des supports d’apprentissage qui favorisent l’échange sera toujours plus agréable pour vos apprenants qu’un cours magistral en tête à tête. Et le plaisir d’apprendre n’est pas le seul intérêt à en tirer car l’interaction a réellement un impact sur l’apprentissage. Non seulement elle sert à maintenir l’attention de l’apprenant mais elle permet aussi de comprendre par quelle méthode il apprend le mieux. 

Voyons ensemble comment apporter un peu plus de vie à vos formations.

interaction entre un formateur et un apprenant

Alterner les démarches d’apprentissage

En matière d’acquisition de connaissances, on pourrait dire qu’il y a deux grandes familles de méthodes : celles qui passent d’abord par la théorie et celles qui passent d’abord par la pratique. La première famille s’appelle la démarche déductive et la deuxième est la démarche inductive. En alternant les deux, vous pouvez travailler l’interactivité de vos formations.

La démarche déductive

C’est la méthode classique, celle qui part du général, de la théorie, pour aller vers la pratique, soit vers l’application de la théorie aux différents cas particuliers. Il s’agit plus précisément d’énoncer la théorie générale, d’en tirer des règles, de les mettre en pratique dans une situation particulière puis d’étendre ces règles à d’autres situations. Les méthodes de cette famille sont très “verticales”. Le formateur est en haut et déverse son savoir sur ces apprenants. 

La démarche inductive

Un petit peu moins utilisée, cette démarche va du particulier au général, de la pratique à la théorie. Elle consiste à mettre volontairement l’apprenant dans une situation dont il va retirer des observations. Une fois les observations analysées, le formateur peut l’aider à formaliser sa découverte en concepts et à les élargir au niveau le plus général : la théorie. 

Favoriser l’échange à travers différentes méthodes

Regardons maintenant de plus près 4 méthodes que vous pouvez facilement utiliser à tour de rôle pour dynamiser vos formations. 

En voici 3 qui font partie de la démarche déductive que nous venons de voir :

  • la méthode expositive : de nouveau un grand classique, elle s’appelle aussi méthode “magistrale”. Il s’agit simplement d’exposer votre connaissance théorique à vos élèves qui la reçoivent de manière plutôt passive.
  • la méthode interrogative : qui comme son nom l’indique consiste à poser des questions à l’apprenant pour provoquer une réaction de sa part, connaître son avis sur un sujet en particulier. C’est aussi un moyen de vérifier à quel niveau d’expertise il se trouve sur ce sujet en question.
  • la méthode démonstrative : vous montrez une action et l’élève doit la reproduire. Elle permet de mettre en pratique rapidement les nouveautés.

Enfin, si vous souhaitez adopter une démarche inductive, vous pouvez utiliser la méthode active. À l’inverse des autres, on pourrait la qualifier de méthode “horizontale” car l’interaction et l’échange de savoir sont mutuels et non pas seulement du formateur vers les formés. Elle met aussi les apprenants dans une posture plus active, car c’est à eux de tirer des enseignements de leurs observations. L’intérêt de cette méthode n’est pas d’apporter des principes théoriques exacts mais plutôt de les formaliser soi-même en résolvant un problème. 

Jouer avec l’interactivité des supports d’apprentissage

Enfin la dernière chose sur laquelle vous pouvez facilement agir pour créer une formation interactive sont les outils que vous employez.

Pour cela, pensez aux différentes façons de faire passer de l’information. Il peut s’agir de bulletpoints et de schémas sur une présentation PowerPoint, d’un tutoriel, d’une animation vidéo ou d’un enregistrement audio.

Réfléchissez aussi aux moyens de faire participer activement vos stagiaires grâce à des supports d’exercice variés. Par exemple, vous pouvez demander à l’élève d’analyser une étude de cas présentée au travers d’un texte, d’images ou d’une vidéo.  Vous pouvez aller plus loin en utilisant des outils interactifs comme Beekast (brainstroming) ou Kahoot (quiz). Ils sont plus particulièrement adaptés aux formations en groupe. Ils permettent de créer un échange entre les participants.

Si vous souhaitez pousser davantage encore l’immersion offerte par votre formation, vous pouvez vous tourner vers les business games : jeux de simulation d’entreprise. Si vous enseignez dans un domaine lié à la gestion d’entreprise, la vente, le marketing ou tout simplement l’entrepreneuriat, une telle solution peut être très bénéfique pour vos élèves. En effet, les business games mettent le joueur en position de gestionnaire d’entreprise sur un marché où il est en concurrence avec d’autres entreprises. En fonction de ces décisions, sa performance dans le jeu sera plus ou moins bonne.

Enfin, si vous visez un niveau d’originalité très élevé, pourquoi ne pas réaliser le projet fou de créer votre propre serious game. Ces dispositifs sont utilisés dans un but “sérieux” (acquérir une connaissance, exercer une pratique, résoudre un problème…) mais dans un cadre ludique qui reprend les codes du jeux vidéo (un scénario, des personnages, un score, des vies, etc.). Seul problème : il ne faut pas craindre de s’alléger de quelques milliers d’euros…

Que faut-il retenir de cet article ?

L’interactivité impacte la facilité d’apprentissage, la qualité d’attention des apprenants et la désirabilité de vos formations (plus elle est agréable, plus elle est désirable).

Alterner entre une démarche inductive et déductive ainsi que les méthodes qui les composent permet de connaître la façon d’apprendre la plus efficace pour vos stagiaires.

En fonction du degré d’interactivité et d’immersion que vous voulez donner à vos apprenants, mais aussi en fonction de l’investissement que vous voulez mettre dans votre service, il existe plein de types d’exercice et une multitude d’outils pour les mettre en place.

Besoin d'un nouveau site web ? ✊

Passez votre commande et nous vous ferons parvenir un devis gratuitement.

Besoin d'une nouvelle identité graphique ? ✍️

Passez votre commande et nous vous ferons parvenir un devis gratuitement.

D’autres articles sont disponibles

Comment faire un plan de formation ?

Comment faire un plan de formation ?

Le plan de formation est nécessaire pour structurer votre offre. C’est aussi un outil puissant pour convaincre vos futurs apprenants. Voyons donc quelles composantes indispensables il doit contenir.

Psychologie du consommateur et discours de vente

Psychologie du consommateur et discours de vente

Augmentez votre nombre de ventes de formation grâce à la psychologie du consommateur.
Dans cet article, nous vous proposons quelques façons d’utiliser la psychologie dans votre discours de vente pour pousser vos prospects à vous dire oui !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre entreprise

Blog
Concept
Carrière

Nos services

Stratégie digitale
Transformation digitale
Formation

Support

Contact
CGV et mentions légales

© COPYRIGHT 2021. Tous droits réservés

mattis dolor mattis ut leo Donec luctus adipiscing sit