fbpx

Témoignage : ce que le confinement m’a appris pour adapter les formations au distanciel

Vous êtes formateur et vous vous demandez comment faire pour adapter vos formations et vos cours à distance ? Vous vous demandez comment continuer à captiver vos étudiants même quand vous êtes derrière un écran ?

formation en ligne

Eh oui, c’est sans grande surprise si je vous dis que le confinement a eu un grand impact sur la manière de former, d’enseigner. Et c’est tout à fait normal d’avoir des appréhensions par rapport à ce passage (forcé) derrière un écran.

Quand j’ai appris que nous passions tous à distance, j’ai eu moi-même quelques appréhensions : je me demandais comment j’allais faire pour adapter les formations que j’animais en présentiel, si j’allais réussir à obtenir l’attention des étudiants jusqu’au bout de nos séances, s’ils allaient s’ennuyer, ou si j’allais moi m’ennuyer. Je me posais beaucoup de questions.

En général, quand on fait ce métier, c’est pour la passion de transmettre, la passion de l’humain ; alors… comment continuer à ressentir cette même passion quand on est derrière un écran, loin de nos étudiants ?

La distance géographique doit-elle aussi rimer avec distance pédagogique ? Eh bien non !

Et on va voir ensemble toutes les choses à savoir pour adapter ses formations à distance, facilement et rapidement :

Dans un premier temps, on va parler de l’équipement et de l’installation à la maison :

 

  • Vous devez déjà choisir une plateforme pratique avec laquelle vous allez animer vos formations : Teams est un excellent choix selon moi car il contient beaucoup d’options avancées. GoToMeeting est également un outil très pratique et il a l’avantage d’être très simple d’utilisation. Si vous faites partie d’un organisme de formation, vous n’avez en général pas à choisir l’outil car il est déjà fourni. Assurez-vous simplement de regarder plusieurs tutoriels sur l’outil (sur Youtube par exemple) avant de démarrer vos formations.
  • Pour vous installer, faites en sorte d’être dans une pièce calme dans laquelle vous savez que vous ne serez pas dérangé. N’hésitez pas à demander aux personnes qui vivent avec vous de rester silencieuses et de ne pas se déplacer dans le champ de la caméra. Essayez d’avoir un fond neutre, sans trop de sources de distraction pour les étudiants, et placez-vous de préférence devant une fenêtre pour que votre visage soit bien éclairé. Si vous ne pouvez pas vous placer devant une fenêtre, placez devant votre visage une source de lumière comme une lampe de chevet.
  • Faites en sorte de placer votre caméra d’ordinateur au niveau de vos yeux. Baissez la luminosité de votre ordinateur pour ne pas les abîmer, et éloignez-vous de votre écran pour ne pas avoir ou aggraver des problèmes de vue.
  • Pour qu’on vous entende correctement, pensez à utiliser des écouteurs ou un casque, cela vous permettra aussi de mieux entendre les étudiants.
  • Proposez des pauses régulièrement pour reposer vos yeux et recharger vos batteries. Il n’y a pas vraiment de règle ici ; personnellement, j’aime prévoir environ 20 minutes de pause par tranche de 2 heures, mais faites comme vous le pensez juste et suffisant pour vous et vos étudiants. Profitez des pauses pour vous ressourcer, écouter de la musique douce, fermer vos yeux pour vous reposer de l’écran ou manger quelque chose.
  • Quand vous animez une formation pendant de longues heures, prévoyez tout ce dont vous aurez besoin devant vous. Je sais que j’aime avoir devant moi un grand verre d’eau ou du thé, un papier et un stylo pour me noter les choses à ne pas oublier pendant la formation.
  • En termes de posture, étant donné que vous restez assis pendant un long moment, je vous conseille d’installer un léger coussin derrière votre dos pour éviter les maux de dos et le corps avachi. Et si vous êtes plutôt frileux (frileuse) comme moi, pensez à placer sur vos genoux une couverture chaude ou un plaid (promis, ça ne se verra pas à la caméra !).

Maintenant, parlons de la participation des étudiants : comment les encourager à participer ?

  • Pour encourager la participation de mes étudiants, j’utilise une routine de début de séance que j’appelle « energizer » ; c’est un jeu énergisant de 5 à 10 min dans lequel je demande aux étudiants comment ils vont. Je le fais par le biais d’un mini-jeu : tout d’abord, je leur montre une échelle de couleur d’humeur, allant de la couleur rouge qui signifie « je ne suis pas du tout de bonne humeur », au vert qui signifie « je suis de très bonne humeur ». Je demande la couleur de l’humeur de plusieurs étudiants, et je leur propose d’en partager la raison. Je leur demande ensuite quelle est la chose pour laquelle ils se sentent reconnaissants en ce moment : cela peut être quelque chose de simple, comme le fait d’avoir bien dormi la veille, d’avoir passé un bon week-end en famille ou d’avoir reçu une excellente nouvelle récemment. L’idée est de leur rappeler un bon souvenir pour qu’ils soient de bonne humeur pour la formation. Cela crée aussi une agréable cohésion dans le groupe et un moment informel entre tous.

  • Pour encourager les participants à parler, il est important de rappeler à chaque séance l’importance de leur participation, de leur partage d’idées, de leurs commentaires et de leurs questions. Je leur rappelle qu’aucune question n’est « bête » et qu’elle rendrait service à d’autres personnes qui n’auraient pas osé poser la question.
  • Rappelez également en début de séance les éléments que vous avez vus à la séance précédente, et les éléments que vous allez voir dans la séance ; cela permet de motiver les étudiants à rester concentrés sur la formation.
  • Pendant la formation, utilisez des images et du texte écrit, notamment avec des PowerPoints. Ne vous contentez pas de parler pendant la formation, certains apprenants comprennent mieux et retiennent mieux avec les images (ou les vidéos) plutôt qu’avec les mots. Utilisez le partage d’écran pour faire des démonstrations de ce que vous dites, les étudiants retiendront mieux les informations.
  • Continuez les jeux de rôle, jeux de théâtre et exposés si c’est pertinent pour votre formation, c’est important de garder les mêmes habitudes de travail. N’oubliez pas que vous pouvez faire travailler plusieurs étudiants entre eux en petits groupes avec des outils comme Teams ou Zoom. Vous pouvez diviser votre salle virtuelle en plusieurs salles et permettre à chacun de mettre en pratique leur connaissance.
  • Pour stimuler la formation, créez des quiz rapides entre chaque partie de votre formation. Les quiz peuvent être réalisés simplement à l’oral, par le biais de questions comme « Selon les éléments que nous avons vus précédemment, quelle est la différence entre [X] et [Y] ? »
  • Pour les évaluations, voyez plus loin que les envois de fichiers Word par e-mail : utilisez par exemple la plateforme gratuite Forms et créez des QCM pour faciliter vos évaluations et corrections.
  • Enfin, créez une routine de fin de séance, en prenant 5 à 10 minutes pour que les étudiants posent des questions, et pour rappeler les attendus de la prochaine séance (notamment si vous leur donnez un exercice à réaliser chez eux).

Souvenez-vous, face à ce changement de manière d’enseigner, il faut avant tout rester ouvert et penser à tous les avantages que cela nous offre.

Après tout, si l’on peut rester chez soi, éviter de rester bloqué dans les bouchons le matin et le soir, éviter d’attendre un train dans le froid (un train qui arriverait de toute façon en retard…), si on peut faire la sieste entre chaque séance de formation, et s’il fait chaud à la maison, c’est quand même agréable !

N’oublions pas que le fait de nous adapter à distance nous permet de servir plus de personnes, plus d’étudiants. Récemment, j’ai pu former des personnes qui se trouvaient à Toulouse, à Montpellier et à Paris, au même moment !

Alors prenons en compte l’opportunité que cela nous offre pour revoir nos manières de faire… et faire encore mieux !

Contacter notre invité.e

Besoin d'un nouveau site web ? ✊

Passez votre commande et nous vous ferons parvenir un devis gratuitement.

Besoin d'une nouvelle identité graphique ? ✍️

Passez votre commande et nous vous ferons parvenir un devis gratuitement.

D’autres articles sont disponibles

Créer son organisme de formation

Créer son organisme de formation

Créer son organisme de formation requiert une déclaration d’activité auprès de la DIRECCTE de sa région. Pour ce faire, un certain nombre de documents administratifs sont nécessaires. Faisons le point ensemble.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ante. felis Donec Nullam luctus venenatis, tristique facilisis elit. massa